Le rhum arrangé vanille: recette traditionnelle

Le rhum arrangé est une recette traditionnelle typiquement créole et la préparation varie en fonction du résultat que l’on veut idéalement obtenir. Ainsi pour une préparation facile, il vous faut principalement les ingrédients suivants : des fruits, du rhum blanc, du sucre, du sucre roux et surtout notre ingrédient principal, la vanille. Mettre dans un bocal deux  gousses de vanille fendues en deux, versez le rhum dans le bocal et laissez macérer idéalement pendant 3 ou 4 mois voire même des années. A garder comme le vin dans un endroit sec, frais et à l’abri de la lumière.

Les fruits typiquement créoles pour le rhum arrangé

L’ajout des fruits agrémentant typiquement  le rhum arrangé vanille est une spécialité des îles de l’océan indien surtout de l’îlle de La Réunion. La préparation varie selon la religion, la culture, l’habitude de chaque pays mais surtout des fruits utilisés. Le plus facile est la banane, on peut également utiliser le combava, le litchi, le tamarin, la grenade, le carambole ainsi que beaucoup d’autres fruits exotiques donnent une saveur spéciale au rhum arrangé créole. Plus le temps de macération de ses ingrédients dans l’alcool augmente, plus ce dernier puisse atteindre les molécules dans les substances d’intérêts : sucres, vitamines et parfums.  

Rhum arrangé créole, un goût particulier

Le rhum arrangé créole se fabrique aussi bien avec des fruits, des épices, et du miel. Vous choisirez en fonction de vos goûts et selon vos envies. Vous pouvez utiliser différentes sortes de fruits dans n’importe type de conservation mais idéalement les fruits frais. Avec ce dernier, le résultat est garanti et le gout ne sera qu’excellent.  Certains se perchent plutôt pour les épices et les plus utiliser qui font l’unanimité sont la cannelle qui se marie très bien avec la vanille. Mais d’autres osent s’aventurer vers d’autres épices tropicaux à la recherche d’un résultat explosif pour les papilles. Et pour plus d’effet, le rhum arrangé se conserve surtout dans des récipients en verre pour ne pas perturber le gout du rhum pendant la macération.