Machines à glace professionnelles : contacter un vendeur spécialisé en ligne

Pour pouvoir assouvir son envie de glace, rien de mieux qu’une sorbetière. Cette machine s’est démocratisée depuis quelques années, il n’est pas rare qu’une famille en possède une. Cependant, toutes les machines à glace ne sont pas destinées à usage professionnel. Les appareils utilisés en magasin ne sont pas les mêmes que ceux utilisés dans un foyer.

Fonctionnement d’une sorbetière

Il existe deux grandes catégories de sorbetière : les sorbetières à accumulation de glace et les turbines à glace. Chacune a ses avantages et ses inconvénients, votre choix devra être orienté en fonction de l’utilisation que vous allez en faire. Si vous voulez fabriquer des glaces italiennes par exemple, sachez que toutes les machines à glace n’en sont pas capables. Prenez donc le temps de vous renseigner auprès du fabricant de machines à glace.

Le fonctionnement d’une sorbetière professionnelle n’est pas aussi complexe que l’on pourrait le penser, au contraire c’est extrêmement simple. Il faut d’abord verser la préparation de votre choix dans la cuve de la machine. Cette cuve va ensuite générer du froid pour les turbines à glace en tout cas. Puis vous refermez le couvercle et vous mettez en route le moteur qui va faire tourner une pale pour mélanger votre préparation. Suivant le modèle de la machine, vous aurez à surveiller, mais ne pas le mélanger. Vous pouvez demander à votre fournisseur machine à glace comment l’utiliser. En effet, pour certains modèles, le moteur s’arrête automatiquement lorsque l’on a une consistance optimale. Dans le cas contraire, vous devez surveiller la préparation. En général, une demi-heure devrait suffire pour obtenir un litre de glace de consistance idéale à partir d’une préparation initiale de 600 mL.

Les machines à glace classiques

Les sorbetières à accumulation de froid sont capables de conserver le froid, mais pas d’en produire. Avant de pouvoir faire vos glaces, il faudra placer au préalable la cuve dans un congélateur durant 10 à 15 heures. Autrement dit, vous devez prévoir votre glace 10 heures à l’avance. Autre inconvénient, il est impossible d’enchainer la production de glace de parfums différents. Il faudra attendre quelques heures pour que la cuve soit à nouveau opérationnelle. Cette machine à glace est une sorbetière professionnelle, mais elle est plutôt destinée à être utilisée au foyer que dans le magasin, à moins d’être très bien préparée. Cependant, ce type d’appareil est assez bon marché, on peut en avoir une pour 30 €.

Les machines à glace professionnelles

L’une des glaces les plus appréciées est la glace italienne. Sachez que la turbine à glace est la machine à glace italienne par excellence. Une sorbetière classique permet de fabriquer une glace italienne, mais elle ne sera pas aussi souple, lisse et aérée. Ce ne sera pas les mêmes glaces italiennes que l’on a l’habitude de déguster. Pour pouvoir savourer une glace italienne de qualité, il faudra donc opter pour une turbine à glace. Une turbine à glace peut être considérée comme une sorbetière classique, munie d’un système réfrigérant appelé pasteurisateur.

Ce type de machine est celle qui se rapproche le plus de celle utilisée par les professionnels. Elle est dotée d’un système réfrigérant permettant de produire du froid à la demande. De plus, elle permet d’enchainer la fabrication de glace, même avec des parfums différents. Mais ces avantages peuvent coûter assez cher. Si une sorbetière à accumulation de froid coûte 30 euros, la machine glace italienne coûte 7 fois plus, soit au moins 150 euros. Il faudra ainsi enchainer la production, si vous souhaitez rentabiliser votre investissement. En outre, cette machine est plutôt destinée aux professionnels. En plus de cela, le poids de cette machine, environ 15 kg peut s’avérer être encombrant. Ainsi un plan de travail devra lui être destiné, où il restera en permanence.