10 conseils pour garder son foie en bonne santé

Le foie joue un rôle essentiel dans la protection de la santé globale de l’organisme. Tous les aliments que nous consommons sont passés par le foie, il est donc important d’en prendre soin. Le foie remplit 100 fonctions essentielles de l’organisme. Il contribue à une bonne digestion, purifie le sang, régule le diabète et, surtout, maintient le métabolisme. Si la santé du foie est ignorée, cela peut provoquer des maladies comme l’hépatite auto-immune, l’hépatite b, l’hépatite c, la cirrhose du foie. Toutes ces conditions peuvent entraîner une aggravation du foie et conduire à diverses maladies mortelles. Lorsque le foie est chargé, il est incapable d’agir efficacement sur les toxines et les graisses. Le risque de cancer est également élevé en cas de consommation d’alcool.

Il est donc essentiel de manger des aliments sains tels que des fruits et des légumes, car le foie peut être endommagé par la consommation de substances nocives. Voici quelques méthodes pour garder votre foie en bonne santé.

Limiter la consommation d’alcool

Notre foie ne peut décomposer qu’une petite quantité d’alcool par heure. Au-delà, il endommage les cellules du foie et provoque une inflammation et une cirrhose. Une consommation standard correspond à une bière ordinaire, un petit verre de vin et un petit verre de whisky. En fait, il suffit de 20 grammes d’alcool par jour pour que les femmes développent des problèmes de foie.

Faire de l’exercice quotidiennement et avoir un mode de vie dynamique

L’exercice régulier est la clé d’un foie sain. Il diminue le stress sur le foie, augmente le niveau d’énergie et prévient l’obésité. Un total de 150 minutes d’exercice équivaut à de la marche rapide et de la natation par semaine.

Avoir une alimentation équilibrée : moins d’aliments gras et plus de fibres

Un taux élevé de graisse dans le sang et un taux élevé de cholestérol entraînent des maladies du foie. Réduisez la quantité de graisses saturées et de graisses trans dans votre alimentation. Consommez davantage d’aliments riches en fibres, comme les fruits et légumes et les céréales complètes. Pour les protéines, choisissez plus de jaggery, de poisson, de viande blanche, de viande rouge et de haricots.

Surveiller son poids

L’obésité, en particulier l’obésité abdominale et centrale, est un facteur de risque important de développer des maladies du foie gras. Une alimentation équilibrée et un exercice physique régulier permettent de maintenir un poids sain et un foie sain.

Se faire vacciner

Faites-vous vacciner contre l’hépatite A, l’hépatite B et les deux infections virales du foie. L’hépatite A peut être contractée par des aliments et de l’eau contaminés, évitez les fruits de mer crus. L’hépatite B se contracte par les contacts sexuels, le sang et les aiguilles. Si vous choisissez de ne pas vous faire vacciner contre l’hépatite A, évitez de cuire les calmes, les huîtres.

Être prudent avec les médicaments

Certains des médicaments et remèdes traditionnels contiennent des métaux lourds et des toxines inconnues. Ils entraînent une toxicité hépatique ou peuvent stresser et affecter le fonctionnement régulier du foie. Une supplémentation excessive peut provoquer une inflammation du foie, voire une insuffisance hépatique. Certains suppléments à base de plantes peuvent être nocifs pour le foie, comme le kava, la consoude, le chaparral, le thé kombucha et la scutellaire. Consultez votre médecin avant de les consommer.

Se méfier des pilules amaigrissantes ou des régimes à la mode

Les pilules amaigrissantes qui sont disponibles sans ordonnance peuvent contenir des toxines qui sont nocives pour le foie. Faites attention en consommant des régimes de nettoyage du foie et de désintoxication. Assurez-vous de faire des recherches sur le meilleur régime de nettoyage du foie et prenez toutes les précautions nécessaires en le suivant. Ces régimes sont généralement dépourvus de nutriments utiles et ne sont pas bénéfiques et utiles. Essayez de perdre du poids à un rythme sain de 1 kg par semaine. Jetez un coup d’œil au plan de régime et demandez à votre médecin ou à votre diététicien de vous aider à créer un plan de régime sain.

Se protéger contre l’hépatite B et C

Le vaccin contre l’hépatite C n’est pas disponible actuellement. Elle se transmet par voie sexuelle ou s’il y a une chance de contact sang à sang. Adoptez des pratiques sexuelles sûres et évitez de partager inutilement brosses à dents, cathéters, rasoirs, seringues, aiguilles et autres soins personnels. Consultez votre médecin pour un programme de dépistage afin de détecter le problème à un stade précoce. Faites régulièrement des analyses de sang.

Faire attention au diabète, à l’hypertension et au cholestérol

Le diabète, l’hypertension artérielle et le cholestérol forment un syndrome métabolique qui entraîne un risque important de maladie du foie gras. Un taux de glucose trop élevé est une indication de « l’intolérance au glucose », et dans les deux cas, le diabète permet de contrôler le taux de sucre dans le sang grâce au régime alimentaire. En les contrôlant par le régime alimentaire, l’exercice physique et les médicaments, on prévient les dommages au foie.

Arrêter de fumer

Fumer des cigarettes peut entraîner un cancer du foie. Fumer peut renforcer les effets toxiques que certains médicaments ont sur le foie, comme le paracétamol.

Pour garder votre foie en bonne santé, adoptez une vie saine. Chung dit : « Le foie peut être un organe très indulgent, mais il a ses limites. » « Prendre soin de son foie consiste bien plus à échapper à ce qui est pire qu’à manger ou boire des choses qui sont particulièrement nourrissantes pour le foie. » Ce n’est sans doute pas quelque chose auquel vous pensez beaucoup, mais votre est un acteur crucial de celui de votre corps. Tout ce que vous mangez ou buvez, y compris les médicaments et les déchets toxiques, passe par lui. Il faut le traiter correctement pour qu’il puisse rester en bonne santé et remplir ses fonctions.