Comment masquer les cicatrices d’une réduction mammaire ?

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale qui permet de réduire une poitrine trop volumineuse. Elle présente des risques majeurs : inflammations, gonflement, apparition de bleu, etc. En plus de cela, l’acte laisse une cicatrice plus ou moins visible selon la qualification du chirurgien. Que faire pour y remédier ?

La réduction mammaire : quels sont les risques ?

Une poitrine trop volumineuse peut être source de gêne et de complexe. Mais elle est aussi susceptible d’engendrer des douleurs au niveau des épaules, du dos et de la nuque. Il est également difficile de trouver des vêtements adaptés à ce type de morphologie. La réduction mammaire est une technique qui permet d’obtenir la forme désirée. Néanmoins, l’intervention n’est envisageable qu’à partir de 17 ans ou un an après l’accouchement ou l’allaitement.

Après l’opération, en cas de douleur, il faudrait prendre des médicaments. Le port d’un soutien-gorge de contention est également obligatoire. Et il faudrait soigner la cicatrice reduction mammaire selon les recommandations du médecin. Normalement, les activités physiques sont à bannir au moins pendant 1 mois. Il est à noter que la sensibilité de la poitrine peut être modifiée. Mais n’ayez aucune crainte, la récupération est progressive.

Les cicatrices sont très visibles les premiers jours postopératoires. Toutefois, elles s’estompent rapidement. Mais dans certains cas, il faudrait recontacter le chirurgien pour corriger ce petit défaut. L’acte se déroule sous anesthésie locale. Sinon, il est également possible de recourir à un maquillage permanent. Sur maud.fr, retrouvez un spécialiste du secteur.

Maquillage permanent : qu’est-ce que c’est au juste ?

Le maquillage permanent ou la dermopigmentation est un acte esthétique. Les professionnels utilisent des microaiguilles qui entrent dans la couche superficielle de l’épiderme pour obtenir le style escompté. Le résultat n’est cependant pas définitif, à la différence du tatouage. La durée va dépendre de la personne et de la technique choisie. La pigmentation life repair est très efficace pour camoufler les cicatrices à la suite d’une chirurgie mammaire. Il existe différentes teintes qui permettent de redessiner en trompe-l’œil une partie du corps comme l’aréole mammaire, les sourcils ou même les lèvres. Cette technique est d’ailleurs préconisée en cas de dépigmentation cutanée ou de traumatisme de la peau. Elle permet de corriger les imperfections et rendre invisibles les cicatrices. On peut même recréer une aréole mammaire maquillage permanent avec un effet spectaculaire.

Avec un résultat hyperréaliste, la dermopigmentation life repair utilise des pigments d’origine minérale ou organique. Mais puisque l’intervention est réalisée sur une peau affaiblie, il faudrait sélectionner des pigments certifiés ISO 9001/2000 et EN 13 485/2003 et répondant aux normes CE. Ainsi, vous aurez l’assurance qu’ils ne sont pas toxiques.

Comment bien choisir son prestataire ?

Un institut de beauté ne peut proposer une prestation de maquillage permanent pour traiter une cicatrice reduction mammaire sans avoir une attestation. Malgré cela, tous ne se valent pas. Pour dénicher les meilleures adresses, vérifiez la réputation. Les clients mécontents ou satisfaits n’hésiteront pas à vous faire part de leurs expériences si vous ouvrez une discussion sur le sujet sur les sites dédiés. Ils pourront orienter vos choix. Quoiqu’il ne faille pas vous lancer tête baissée. Prenez le temps de vous renseigner sur la clinique. Il vaut mieux vous tourner vers un prestataire disposant de plusieurs années d’expérience dans le maquillage permanent. C’est un gage d’efficacité. Ensuite, demandez plus de détails sur les produits utilisés : suivent-ils les normes en vigueur ? Sont-ils réalisés par des enseignes fiables ? Il est aussi essentiel de vérifier les compétences des esthéticiennes. Avant d’exercer le métier, elles doivent suivre une formation adéquate pour maîtriser cette technique assez délicate.

Attention ! La qualification du prestataire est importante pour minimiser les risques. Néanmoins, si vous ressentez des sensations de picotement, une douleur légère ou une gêne, c’est tout à fait normal.

Quel est le prix d’un maquillage permanent ?

Si vous envisagez de recourir à un maquillage permanent, sachez que les tarifs sont libres. Ils peuvent varier du simple au triple selon la réputation du praticien, la qualité du produit et la zone à traiter. La plupart des spécialistes du secteur possèdent actuellement un site internet. Jouant sur la transparence, ils n’hésitent pas à mettre à la disposition du public un tarif unique pour chaque type d’intervention. Il ne sera donc plus nécessaire de demander un devis sur mesure. Néanmoins, si vous voulez plus de détails, composez le numéro du service client. Votre interlocuteur sera ravi de répondre à toutes vos interrogations. Une fois que vous aurez déniché la perle rare, vous pouvez fixer un rendez-vous directement en ligne. Grâce à internet, les démarches sont plus simples et plus pratiques.