Les aménagements prévus pour les personnes en situation de handicap

Les personnes en situation de handicap font partie des personnes à mobilité réduite ou pmr. Il existe des aides prévues pour les personnes handicapées. Les personnes qui ont des gênes (par exemple, le mal voyant) dans leurs mouvements peuvent bénéficier d’une aide particulière dans leurs aménagements. Voici quelques informations importantes à connaître sur les aménagements prévus pour les personnes en situation de handicap.

Quelle différence entre personne en situation de handicap et personne à mobilité réduite ?

La personne à mobilité réduite ou pmr est un terme employé pour englober toutes les personnes qui se trouvent dans les difficultés à se mouvoir dans leur environnement (qui est généralement inadapté). Les personnes en situation de handicap font partie des personnes à mobilité réduite. On parle ici, des personnes qui ont des gênes dans les déplacements et les mouvements (qu’il soit permanent ou provisoire). Cela peut être à cause de sa taille, de son état, de son âge, d’un handicap, d’une personne ou objet qui la transporte ou d’un appareil où il se déplace. Un pmr est en faveur de son handicap (moteur ou sensitive), de la cécité, d’une grossesse, d’un transport d’enfant, de la surdité, d’une blessure, d’une difficulté de compréhension et beaucoup d’autres. L’aménagement prévu consiste à donner à ces personnes l’opportunité de faciliter leurs déplacements pour augmenter l’égalité des chances dans la vie quotidienne. D’après des études démographiques, on a constaté que dans les pays européens pour les cinquante prochaines années, le nombre des personnes handicapé va être multiplié par trois. Pour plus d’informations, veuillez visiter les sites spécialisés ou cliquez ici.

Qu’est-ce qu’un handicap et quel est son avantage par rapport à un pmr ?

Les pmr n’ont pas la même accessibilité aux personnes en situation de handicap. Les handicapés sont limités à des activités à cause de l’altération d’une des fonctions. Les déficiences possibles des personnes handicapées sont : le handicap moteur, le handicap mental, le handicap psychique, le handicap auditif et le handicap visuel. Sachez que les personnes en situation de handicap présentent des difficultés quotidiennement. Il existe des stationnements destinés pour les handicapés. Ce type de stationnement est spécialement dédié aux personnes qui ont des cartes Mobilité Inclusion ou des cartes de stationnement pour personne handicapée. Les magasins qui écrivent stationnement PMR doivent le corriger, car c’est incorrect. Les personnes titulaires souffrent d’un handicap qui réduit considérablement la capacité de déplacement (c’est-à-dire être accompagné pendant les déplacements). La différence de situation entre la personne à mobilité réduite et la personne en situation de handicap n’est pas importante. Il est important de noter que les personnes handicapées ont plus d’accessibilité par rapport aux personnes à mobilité réduite.

Quels sont les bénéfices des personnes handicapées selon la loi ?

La mobilité est essentielle, beaucoup de personnes ne se rendent pas compte jusqu’à ce qu’elles la perdent. Quoi qu’il en soit, l’État prépare un budget spécial pour l’aménagement des personnes handicapées. Le premier aménagement est l’aménagement technique et concerne plusieurs domaines qui sont : les logements et établissements recevant du public, le stationnement, les véhicules, le transport des personnes à mobilité réduite, des équipements spécifiques (comme les rampes, les portes, les douches…) et le téléphone mobile. Selon la loi, les opérateurs doivent donner un accès gratuit à des heures de communication par mois aux malentendus. Le second aménagement est l’aménagement financier. Il est réparti dans toute la France grâce à des commissions d’accessibilité. Par exemple, les Français améliorent et renforcent le développement de la langue des signes. De nos jours, la lutte contre la discrimination s’est améliorée et les allocations financières aux personnes handicapées sont de plus en plus importantes. Il existe des prestations compensations individuelles pour les personnes handicapées. C’est la MDPH (ou maison départementale des personnes handicapées) qui est en charge des formulaires pour recevoir les aides.

Quel est l’impact du covid-19 sur l’aménagement des personnes handicapées ?

Depuis cette épidémie de Coronavirus, l’État a pris des mesures importantes pour les personnes handicapées. Le handicap est un point qui réduit la capacité de la personne, il est normal que l’État prenne en charge les personnes en situation de handicap. Depuis ce reconfinement en France, les handicapés ont des dérogations pour assurer leurs déplacements. Pour les handicapés qui supportent difficilement le port de masque, ils ne sont pas obligés de porter des masques dans les transports en commun. Il faut cependant avoir un certificat médical et prendre les précautions pour les gestes barrières (par exemple, le port d’une visière). Les services médico-sociaux et les établissements restent ouverts aux personnes handicapées avec les règles sanitaires renforcées. Les maisons départementales des personnes handicapées (ou MDPH), les établissements et services d’aide par le travail (ou ESAT) et les aides exceptionnelles de l’Agefiph restent ouverts à toutes personnes handicapées. Les accompagnements éducatifs, les poursuites des soins et les séances de rééducation restent maintenus jusqu’à nouvel ordre. Quoi qu’il en soit, dans la mesure du possible, restez chez vous pour éviter les contaminations.