Quand changer les prothèses mammaires ?

La chirurgie mammaire et les matériaux prothétiques ne cessent d’évoluer. La pose des implants mammaires se démocratise et séduit toutes les catégories de femmes. Celles qui portent des prothèses mammaires peuvent avoir le désir de changer leur implant. Le remplacement des prothèses est dans ce cas une question de temps et de circonstances. À cette étape, une nouvelle chirurgie des seins s’impose. Ainsi, il est important de comprendre dans quels cas faire un changement de prothèses mammaires. Puis, découvrez comment se déroule une telle opération plus en détail.

Recourir au port de prothèses mammaires

Les prothèses mammaires sont des solutions idéales pour augmenter le volume des seins. Ce sont des implants ayant également pour but de reconstruire la forme initiale d’un sein. Les prothèses mammaires sont des implants préfabriqués. Le plus souvent, ils sont conçus en élastomère de silicone. La présence de gel de silicone ou de sérum physiologique dans ces implants assure une sensation de toucher proche de celle des seins naturels. Recourir aux prothèses mammaires est un bon choix pour les femmes désirant remodeler leur poitrine. C’est une belle option pour celles qui ne se sentent pas bien dans leur peau. Pour retrouver une poitrine plus généreuse, le port d’implants mammaires est idéal. Cette intervention est faisable après une grossesse ou un allaitement. Elle garantit aussi un changement exceptionnel de la forme que de la taille des seins. Les prothèses mammaires peuvent durer des années. Par contre, cette durée est variable aussi selon l’assurance des laboratoires fournissant les implants. Pour de nombreuses raisons, le remplacement des prothèses mammaires s’avère essentiel des années après leur pose. Pour comprendre quand et comment faire une telle intervention, consultez l’avis d’un chirurgien spécialiste. Sinon, pour des informations en ligne détaillées, décortiquez le site www.cliniquebeaucare.fr.

Changer ses prothèses mammaires : dans quels cas ?

Certes, il n’y a pas de normes précises qui définissent le remplacement des implants mammaires. Il n’y a pas non plus de durée de vie des prothèses à respecter. Quoi qu’il en soit, la plupart de ces implants offrent une garantie de 10 ans en moyenne. En général, sachez qu’en cas de problème ou de complication, il est fondamental de changer ses prothèses mammaires. Un des problèmes les plus fréquents constitue la contraction capsulaire. Plus exactement, un souci de seins qui deviennent trop durs ou déformés. Un mauvais positionnement des prothèses doit aussi alerter la femme. Procéder au remplacement des implants mammaires est la solution idéale. Hormis les modifications des prothèses mammaires proprement dites, le souhait de la femme elle-même est une raison. Changer ses prothèses peut être seulement le fruit de l’envie de la femme à avoir une poitrine encore plus grosse. Cela peut être un souhait d’augmentation de volume, de taille ou de forme. Il s’agit d’une nouvelle augmentation mammaire pour les femmes insatisfaite de leur première opération. Celles qui veulent des implants de texture plus qualitative procèdent aussi à un changement.

Autres raisons de faire un remplacement de prothèses mammaires

La procédure de remplacement de prothèses mammaires est la même que lors de l’opération initiale. Le chirurgien adopte les mêmes techniques chirurgicales pour la première que pour la seconde. Par contre, il se peut que les deux interventions soient également distinctes. En quel cas ? Lorsque votre médecin doit aussi faire un retrait de votre prothèse. Cela se fait par le biais d’une incision dans le sillon. Ce qui favorise un bon nettoyage de la cavité si une rupture de la paroi de l’implant se présente. Outre l’existence de complication et le souhait de la patiente, d’autres raisons encouragent le remplacement de prothèses mammaires. En effet, une prothèse trop vieille doit être changée. Puis, à cause d’une prise de poids, les prothèses peuvent être modifiées. Il est, dans ces cas, utile de recourir au changement d’implants mammaires. Cette prise de poids se présente souvent lors de la ménopause. Les femmes de cet âge peuvent avoir donc des seins plus gros. Pour améliorer la situation, une réduction de tailles d’implants est la solution. Le but est de se débarrasser des excès cutanés et de remonter l’aréole. En cas de rupture des prothèses, un examen radiologique est nécessaire. C’est en fonction du résultat de cet examen que la femme doit changer ses implants. Les prothèses peuvent d’ailleurs être abîmées sans atteindre les 10 ou 15 ans pour de multiples raisons.