Adoucisseur d’eau : comment en prendre soin ?

Un adoucisseur d’eau est un appareil de filtration conçu pour réduire la dureté de l’eau, plus précisément sa teneur en sels de calcium et de magnésium. Concrètement, ce dispositif favorise l’interaction des ions calcium et magnésium avec des ions sodium. Grâce à ce procédé, l’eau devient plus douce et inoffensive. Vu son rôle, cet appareil mérite un soin et un entretien régulier.

Pourquoi entretenir un adoucisseur d’eau ?

Comme tout appareil électronique, l’adoucisseur d eau peut s’user au fil du temps. Certaines marques disposent d’une durée de vie de 3 à 10 ans. Par ailleurs, les complications rencontrées résultent souvent d’une négligence ou d’un manque d’entretien de l’appareil. Au fur et à mesure de son utilisation, le sel peut se cristalliser et des ponts de sel peuvent se former. Ainsi, ce problème peut causer un débordement, mais peut aussi entraver la qualité de l’eau. Mis à part cela, un article dans le code de la santé publique rend obligatoire l’entretien d’un tel dispositif.

L’utilisateur doit alors prendre soin de son adoucisseur d’eau pour que celui-ci puisse fonctionner au maximum de sa capacité et pour que sa durée de vie se prolonge. Autrement dit, un nettoyage régulier est nécessaire pour éviter tous risques de dysfonctionnement. D’ailleurs, entretenir un adoucisseurs d’eau comme certains modèles de talassa est simple. Cette tâche ne requiert pas l’intervention d’un professionnel, sauf si elle est complexe.

Prendre soin de son adoucisseur d’eau

L’entretien adoucisseur d eau se fait en deux parties : l’étape de vérifications et d’ajustements ainsi que l’étape du nettoyage de chaque partie de l’appareil. La phase de contrôle a pour but d’assurer la qualité de l eau qui en ressortira, mais aussi pour prolonger la durée de vie du dispositif. Pour ce faire, l’utilisateur doit vérifier mensuellement le niveau de sel dans le bac d’adoucisseur talassa en se référant au repère indiqué par le fournisseur. Si le sel s’avère insuffisant, il faut juste remplir le bac avec un nouveau sachet de pastilles de sel. À noter qu’il s’agit d’un sel spécifique pour ce genre d’appareils. Mis à part cela, il faut souvent contrôler l’état et la couleur de la cartouche du préfiltre. Si sa teinte tend vers l’ocre, il est peut-être temps de le remplacer. Enfin, il faut vérifier la dureté de l’eau sur le réseau tous les deux mois pour savoir si l’appareil fonctionne bien. Pour réaliser cette tâche, l’utilisateur doit acquérir des kits de contrôle dans le commerce et faire lui-même le prélèvement. Si la dureté de l’eau tourne environ plus ou moins de 10 %, le régulateur électronique peut nécessiter un réglage. Si la démarche est indiquée dans la notice de l’appareil, cette opération peut être faite par l’utilisateur lui-même. À contrario, elle requiert l’intervention d’un professionnel.

La deuxième phase consiste à nettoyer la résine des adoucisseurs. Elle doit se faire au moins tous les deux ans. Pour cela, il faut introduire une dose de produit qui est adapté à la capacité d’eau, mais aussi au modèle de l’appareil. Ensuite, il faut lancer une régénération manuelle de la résine depuis le boîtier de commande électronique. Hormis cela, une désinfection préventive de l’adoucisseur doit se faire après une période de non-utilisation supérieure à deux semaines.

À chaque adoucisseur d’eau son entretien

L’entretien adoucisseur doit se faire en fonction du modèle de l’appareil. Pour un dispositif à sel ou résine comme le talassa adoucisseur, une régénération, une désinfection et un contrôle général doivent être réalisés. Pour celui qui ne fonctionne pas avec de l’électricité, l’entretien est le même. Toutefois, il doit être géré manuellement ou hydrauliquement. En effet, ce genre d’appareil ne dispose pas de capteurs et de programmation électroniques. Un adoucisseur magnétique ou aimant anticalcaire, quant à lui, ne nécessite aucun entretien. Les tests de sûreté sont les seules opérations requises. Pour un osmoseur, une vidange et un remplacement régulier de la membrane sont les entretiens recommandés. Tandis que pour un adoucisseur catalytique, l’entretien consiste à changer la bouteille de gaz et à vérifier l’usure de certaines pièces. Le gaz désencrasse lui-même les canalisations de l’appareil.

En bref, les adoucisseurs d’eau sont toujours livrés avec des instructions propres à l’appareil ainsi que des directives à suivre scrupuleusement. Il est donc nécessaire de les consulter attentivement avant toute opération d’entretien de l’appareil.