Coaching communication : les différences entre la communication verbale et la communication non verbale

La communication peut être divisée en deux catégories, la communication verbale et la communication non verbale. L’incohérence entre les deux réduira l’efficacité de toute communication, voire incompréhensible. Pour être cohérent, il faut travailler de l’intérieur, c’est-à-dire de la pensée à l’expression. Pour cette raison, il est sage d’embaucher un coach en communication. Découvrez la différence entre la communication verbale et non verbale.

Qu’englobe la communication ?

La communication est généralement l’acte de transmettre des informations entre deux ou plusieurs personnes. Cela peut se faire par des mots, des signes, des signaux ou des actions. Il existe différents types de communication. Les principales catégories sont la communication verbale et la communication non verbale. La communication orale est l’utilisation de la parole (voix et texte) pour exprimer sa propre communication. Une communication non verbale est une communication qui utilise les expressions faciales, les gestes, les comportements, etc. Ces deux catégories apparaissent parfois en même temps. La différence entre la communication verbale et non verbale est qu’une communication verbale emploie les mots et les sons, tandis qu’une communication non verbale emploie les gestes, les comportements et les expressions. Le coaching en communication tente de coopérer avec le client coaché sur ses schémas de communication verbale ou non verbale. Elle a souligné que dans la communication non verbale, la posture, le langage corporel, l’éloquence, les expressions faciales et les mouvements oculaires derrière l’état mental… sont autant de signes qui ont une grande influence sur le succès ou l’échec de la communication. En communication orale, le coach en communication attache une grande importance au choix des mots à utiliser, au ton de la conversation avec l’interlocuteur, et aux techniques de respiration utilisées dans des discours réussis. Mais il existe aussi des techniques qui permettent de contrôler le stress et d’apprivoiser la peur devant un public ou un seul interlocuteur. Pour plus d’informations, cliquez sur coaching-communication.com.

La communication verbale : qu’est-ce que c’est exactement ?

La communication linguistique est l’échange d’informations à travers la langue. Les verbes renvoient aux mots. Par conséquent, la communication orale peut être divisée en communication orale et communication écrite. La communication orale peut également inclure la communication en face à face, les réunions, les appels téléphoniques, les entretiens, etc. Deux personnes qui parlent ont, par exemple, une communication verbale. Le locuteur envoie du texte et l’auditeur transmet des informations. Comme il y a deux personnes dans cette scène, les rôles de l’orateur et de l’auditeur changeront tout au long de la conversation. La communication écrite peut inclure des exemples tels que des lettres, des cartes postales, des mémos, des rapports, des notes et des e-mails. La communication orale est le moyen de communication le plus efficace, permettant l’échange rapide d’idées et d’informations. Parce que le communicateur utilise la langue, il y a moins de risque de malentendu. La communication orale peut également être divisée en formelle et informelle. La communication formelle est l’échange d’informations avec des canaux prédéterminés, tandis que la communication informelle est l’échange d’informations en dehors des canaux prédéterminés. La communication orale repose sur diverses formes d’utilisation de la parole : la communication verbale écrite et la communication verbale écrite. Dans ces deux types de communication, l’utilisation de la parole et de tout son vocabulaire est la règle. La formation de coach met l’accent sur le choix des mots, le son correspondant à la situation comme fort, moyen ou lent.

La communication non verbale : qu’est-ce que c’est exactement ?

La communication non verbale est l’échange d’informations par le biais de signaux non verbaux. La communication non verbale utilise des gestes, des postures, des expressions faciales, le contact visuel, la proximité du corps, le toucher, etc. Lorsque vous étudiez la communication non verbale, vous devez comprendre certains termes spécifiques. Voici quelques-uns de ces termes et leur signification. Kinésiques fait généralement référence au langage corporel de personne. Ce qui inclut les postures, les expressions faciales et les gestes. Oculesics fait référence à des mouvements des yeux. Ce qui inclut le taux de clignotement, la fréquence des regards, le contact visuel, etc. Haptics fait par ailleurs référence au sens de toucher. Vocales fait référence au volume, à la hauteur, au ton de la voix. Proxemics fait référence à une distance qui est maintenue par la personne en communiquant avec d’autres.

Quelle est la différence entre une communication verbale et une communication non verbale ?

Il existe une différence entre la communication verbale et non verbale. Concernant la définition, la communication verbale est un échange d’informations par mots tandis que la communication non verbale est un échange d’informations par les signaux muets. En ce qui concerne les risques d’incompréhension, la communication verbale a généralement moins de chance d’incompréhension et de confusion du message et la communication non verbale possède plus de chance d’incompréhension ainsi que de confusion du message. Concernant le temps, la communication verbale conduit à l’échange rapide des informations tandis que la communication non verbale peut d’ailleurs prendre plus de temps.