Comment choisir son sèche serviettes ?

Un sèche serviette est devenue un équipement incontournable de la salle de bains. Il détrône peu à peu le radiateur traditionnel par sa double efficacité : sécher les serviettes et chauffer une pièce. Mais avec un design parfait, il peut aussi servir d’élément de décoration. Ce succès a donné naissance à la concurrence pour proposer encore plus de modèles sur le marché. Il n’est donc pas facile de sélectionner le matériel adéquat pour votre foyer parmi ces multitudes de choix. Avec un mode de fonctionnement et des caractéristiques différentes pour chaque modèle, un peu de connaissances est requis pour être sûr d’avoir choisi le meilleur sèche serviette.

Porter son choix en fonction de la source d’énergie

Un bon critère pour entamer votre choix de radiateur sèche serviette consiste à déterminer la source d’énergie et le système de chauffage qu’il vous faut. Cela commence par un sèche serviette électrique chauffé par une résistance d’une puissance allant de 500 à 1500 W. C’est un matériel facile à poser et qui chauffe par soufflerie, rayonnement ou convection. Son achat et son utilisation requièrent toutefois un budget assez important. Le sèche serviette à eau se raccorde à la chaudière et dépend du système de chauffage central pour vous procurer une chaleur douce et agréable. Sa pose requiert un peu de travail, mais reste un équipement de choix pour les designers. Enfin, l’option mixte qui utilise à la fois l’eau et l’électricité comme source d’alimentation est tout aussi bénéfique. Profitez d’une température enviable même si le chauffage central est hors service. D’ailleurs, ce type d’équipement ne risque en rien d’alourdir gravement vos factures d’électricités. Alors, n’attendez plus longtemps avant de ressentir le privilège d’avoir un bon sèche serviette, visitez es sites spécialisées comme www.seche-serviette-radiateur.fr/.

Savoir choisir parmi les différents modèles existants

Le sèche serviette mural abonde sur le marché. Ce genre d’équipement qui se fixe sur le mur est doté d’un corps de chauffe additionné de barres pour étaler vos serviettes. Fonctionnant avec tous types de source d’énergie et disponibles sous une variété de couleurs ; il s’installe harmonieusement dans votre salle de bains. En outre, un modèle pivotant peut s’ouvrir de droite à gauche voire dans les 180 degrés. Un matériel solide fabriqué en acier, de l’aluminium ou bien de la fonte assurera un chauffage optimal de votre pièce. Certes, il se vend sous de nombreux coloris, mais ne fonctionne pas avec un système de chauffage à eau. Et pour ceux qui portent particulièrement attention au côté esthétique, le sèche serviette design est à la fois séduisant et décoratif. Toutefois, son utilité reste limitée au chauffage de serviette uniquement. Et si ce dernier est aussi proposé sous un large panel de couleurs, il faudra avoir un budget assez élevé pour s’en procurer un.

La puissance nécessaire, un détail tout aussi important

Alors que son achat représente déjà un investissement conséquent, son utilisation requiert aussi beaucoup d’énergie. La puissance requise pour chauffer une pièce se détermine tout d’abord en fonction du volume et du degré d’isolation. Pour vous donner une idée du calcul à faire ; sachez qu’une puissance de 650 watts sera requise pour cinq mètres carrés de salle de bains. Toutefois, elle peut être majorée de 10 % en fonction de la situation. En effet, un radiateur sèche serviette doit libérer une chaleur assez forte pendant un temps limité. En plus, il doit combler la déperdition de chaleur absorbée par vos serviettes. Vous pouvez d’ailleurs consulter un tableau récapitulatif en ligne pour connaître la puissance requise en adéquation avec la surface en mètre carré. Avec un peu de chance, vous aurez aussi un détail de prix.