Comment optimiser les apports solaires gratuits dans le logement ?

La nature a fait don d’un dispositif hors du commun à l’humanité : le soleil. Vous pouvez vous servir de ses rayonnements pour assurer le confort de votre maison, sans dépenser le moindre centime. Cependant, vous devez respecter certaines conditions. Si vous voulez profiter de la lumière du soleil, suivez le guide.

Le principe du chauffage et de l’éclairage par les rayons solaires

Les rayons du soleil passent par les différentes ouvertures pour entrer dans la maison. Une fois qu’ils sont à l’intérieur, le mur, le sol et les meubles captent leur chaleur. En règle générale, plus les ouvertures sont larges et plus les rayons captés sont importants. Pour un apport optimal de luminosité et d’énergie, par exemple, la taille d’une fenêtre doit correspondre à 8 % de celle du plancher. Le soleil peut assurer entre 40 % et 60 % des besoins énergétiques d’un logement, notamment grâce au respect de certaines règles de construction.

Avec un système d’isolation particulier, la chaleur qui entre dans la maison ne risque plus de s’affaiblir. Une bonne orientation de la maison est également importante pour bénéficier d’une énergie gratuite tout au long de l’année. Cliquez ici pour obtenir les informations dont vous avez besoin. Des professionnels peuvent vous accompagner dans votre démarche d’optimisation des apports solaires dans votre logement. Si besoin, ils sont en mesure de vous expliquer l’atout vente logement.

Isoler la maison

Un logement lumineux est un foyer performant en matière d’économies d’énergies. Bien isolé, il est capable de préserver la chaleur émise par les rayons du soleil. Pour l’isoler, il faut miser sur les fenêtres avec un triple vitrage. Il comporte plusieurs panneaux entre lesquels un gaz est introduit. Il subit également un traitement qui lui permet de gagner en étanchéité. Ce type d’ouverture réduit considérablement la déperdition de chaleur (jusqu’à 75 %). L’énergie obtenue grâce à l’ensoleillement logement ne peut plus s’échapper. Elle est répartie entre toutes les pièces de la maison via un ventilateur. Un générateur-pulseur aide également à sa distribution.

Une bonne isolation passe par un bon choix des matériaux de construction. Idéalement, ils doivent disposer de la masse nécessaire pour capter l’énergie et la diffuser dans le logement dès que la température baisse. Les maisons autonomes fonctionnent sur ce même principe. Elles sont alimentées par l’énergie solaire. L’ensoleillement salon peut être exploité pour chauffer toutes les pièces.

Bien orienter la maison et installer des casquettes

Pour profiter d’un apport d’énergie solaire optimal, vous devez vous assurer de respect les normes de construction en vigueur dans votre pays. Les constructeurs préconisent souvent une orientation vers le sud si le chantier se trouve en France. Cela permet de garantir la luminosité logement et, en même temps, ses performances énergétiques. Cependant, il ne s’agit pas d’une généralité, car des solutions personnalisées peuvent être proposées. Tout dépend de l’orientation de votre terrain, des règles d’urbanismes en vigueur dans votre localité ou des normes sur les servitudes de passage.

Des démarches préalables sont également indispensables pour bien orienter la maison. Si vous souhaitez rester à l’abri des effets de la baisse de température, vous devez demander au constructeur d’évaluer luminosité logement. Ainsi, vous profitez également d’un bon éclairage. Les opérateurs qui travaillent dans ce domaine disposent d’un outil de simulation qui leur permet de construire des bâtiments performants. Actuellement, des simulateurs sont même disponibles en ligne. Grâce à eux, il devient possible de savoir s’il faut se servir de l’ensoleillement terrasse ou non pour éclairer la maison. Dans le but de faire profiter d’un logement confortable à leurs clients, les constructeurs peuvent prendre d’autres dispositions. Ils installent des dispositifs spécifiques, tels que les casquettes au niveau des ouvertures.