Comment prendre soin de son gazon ?

Pour avoir un beau jardin, il faut toujours entretenir sa pelouse. Avoir un gazon bien épais et bien vert sollicite, en effet, du matériel et du temps. Comme l’herbe peut pousser très vite, la pelouse a besoin de l’aide constante du jardinier pour assurer son développement. Pour assurer cet entretien, il faut alors respecter quelques critères de base. De bonnes pratiques vont contribuer à diminuer les dégâts occasionnés par les insectes, tout en limitant la croissance des mauvaises herbes.

Scarification : éliminer le feutrage et la mousse

Avec le temps, des résidus végétaux forment une couche à la surface du sol. C’est le feutrage. Ceci va empêcher la pluie, l’herbe et les autres éléments nutritifs de pénétrer le sol où va pousser la pelouse. Dans ce cas, le gazon va alors se manquer de minéraux et se déshydrater, pendant que l’eau qui est restée à la surface va favoriser la multiplication de la mousse. Ensuite, cette mousse va étouffer rapidement le gazon. Pour éliminer la mousse et le feutrage, il faut employer un scarificateur ou un râteau. Ce procédé de scarification doit être réalisé une fois par an. Il consiste à découper l’intrication de la mousse et de végétaux afin de permettre au gazon de bien se régénérer.

Mais avant de scarifier, il convient de tondre le gazon assez ras, ramasser l’herbe coupée et aussi arroser le gazon. Pour plus d’efficacité, il est préférable de scarifier en croissant les passages. Pour ne pas laisser des débris de racines et de mousse à la surface, il faut gratter le sol à l’aide d’un râteau. Pour assurer la scarification de sa pelouse, il faut utiliser le matériel adéquat qui est le scarificateur. Il ne faut pas confondre un scarificateur et une tondeuse. À première vue ces deux matériels se ressemblent, mais leur fonctionnalité et leur objectif sont très différents. Pour plus d’informations, cliquer sur: www.gazoneo.fr

Le désherbage : important pour entretenir sa pelouse

Réaliser le désherbage de sa pelouse est essentiel pour maintenir un gazon en bonne santé et dense. Les mauvaises herbes véhiculent, en réalité, diverses maladies et peuvent rapidement envahir son jardin. Il est alors recommandé de faire cette démarche deux fois par an. Par exemple, faire ce désherbage au début du printemps et à la fin de l’automne afin de se débarrasser des mauvaises herbes est la meilleure solution.

Selon la taille du jardin et de la densité des mauvaises herbes, il est possible de désherber avec un herbicide ou manuellement. Si la personne opte pour le désherbage à la main, il est conseillé d’arroser le sol pour enlever facilement les racines. Si les racines sont épaisses, il peut utiliser un couteau. Il faut savoir qu’il est interdit d’employer un herbicide sur le gazon pour éliminer les mauvaises herbes. Seuls les produits utilisables en agriculture biologique sont autorisés. Vous pouvez également utiliser des désherbants. Ils sont très efficaces sur les herbes jeunes. Il existe deux formes de désherbants sur le marché, comme : le désherbant liquide et celui de solide.

Le terreautage et l’utilisation d’engrais

Au fil des années, le sol où est planté le gazon peut s’appauvrir en nutriments avec le temps. Dans cette optique, répandre du terreau va permettre d’empêcher cet appauvrissement. Il sert, en effet, d’enrichir le sol et de nourrir le gazon convenablement. Il permet également de changer la structure du sol pour le rendre moins acide et moins compact. Sachant que si le sol est très acide, cela va provoquer la prolifération rapide de la mousse.

Le terreautage est effectué après avoir sacrifié le gazon. Pour ce faire, il suffit d’étaler le terreau sur le sol en comptant deux bordées par m2. Pour bien le repartir, il est préférable d’utiliser un épandeur d’engrais. Cet outil est très facile à manipuler. Si le propriétaire souhaite utiliser de l’engrais, il faut respecter les doses prescrites sur l’emballage. Cet engrais gazon va apporter au sol les éléments nutritifs qu’il a besoin comme le potassium, l’azote et le phosphore. Sur le marché, il existe deux types d’engrais : engrais à libération lente et engrais à libération rapide.

Arrosage de la pelouse

Pendant la saison d’été, il faut arroser le gazon pour éviter qu’il se déshydrate. Cependant, il ne faut pas l’arroser trop souvent. En réalité, l’arrosage trop fréquent peut empêcher les racines de s’accroître vers le bas pour chercher l’humidité. Pour mieux assurer le développement, il est préférable de l’arroser le soir, lorsque le soleil est couché. Pour assurer l’entretien de sa pelouse, l’idéal est de s’équiper d’un outil d’arrosage automatique qui s’adapte à la forme et à la surface du jardin. Pour garder un gazon vert, il faut faire un arrosage aux bonnes heures et de façon régulière. Ainsi, pour entretenir son jardin de façon écologique, il vaut mieux utiliser le compost pour fertiliser le sol. Le compost est une meilleure alternative aux engrais chimiques.