Conseils pour maquettistes : comment maîtriser l’art du tournage avec un tour à métaux

tour à métaux

Publié le : 16 décembre 20236 mins de lecture

Le métier de maquettiste nécessite de la créativité et de l’agilité pour utiliser les outils spécifiques comme le tour à métaux. En effet, cette machine professionnelle est utile p

our usiner des pièces en métal et demande de la précision lors de son utilisation. Comment maîtriser l’usage d’un tour ? Que faut-il savoir à propos de cet appareil et ses avantages pour le maquettiste ?

Qu’est-ce qu’un tour à métaux ?

Avant d’entrer dans les détails sur l’utilisation d’une tour, il est nécessaire de définir cet appareil tant plébiscité par les maquettistes professionnels. Que vous soyez bricoleur ou expert en conception de pièces métalliques, trouver le bon outil est le gage de la réussite de votre travail. Indispensable pour travailler le métal durant la création d’une maquette, le tour à métaux agit avec précision pour vous permettre d’usiner vos pièces selon les demandes de vos clients.

Doté d’une courroie, cet appareil se met en marche et entraîne le moteur pour faire tourner l’arbre sur lequel la pièce est posée. Le mouvement du tour permet de retravailler le métal et de le tailler en fonction de l’épaisseur recherchée. En principe, la machine sert à retirer de la matière au millimètre pour obtenir un travail de qualité et précis. Selon le type de machine que vous choisissez pour votre métier, vous avez deux propositions pour la motorisation : l’asynchrone monophasé et l’asynchrone triphasés.

Que faut-il prendre en compte pendant le choix d’un tour ?

De nombreux éléments interfèrent lors du choix de votre machine. Si l’art du tournage de métaux vous passionne, vous ne devez pas négliger les critères suivants pour bien sélectionner votre appareil.

Choisir un tour en fonction de votre fréquence d’usage

Êtes-vous un maquettiste professionnel ou débutant ? Vous munir de bons outils est l’assurance d’un résultat conforme à vos attentes. Premièrement, vous devez adopter un tour selon votre fréquence d’utilisation. Faites-vous partie des experts qui se servent en permanence du métal pour leur maquette ? Ou bien, êtes-vous un utilisateur occasionnel ? Dans les deux cas, il existe des tours conformes à votre utilisation chez multirex.net.

Pour un usage occasionnel, vous devez choisir un petit tour, facile à manipuler et peu encombrant. Dans le cas contraire, vous pouvez opter pour un tour destiné aux professionnels de la métallurgie. Cette machine est un investissement rentable, car elle vous permet de réaliser un grand nombre de maquettes.

La puissance d’un tour

Tout comme la fréquence d’utilisation, la puissance est un point déterminant pour votre futur tour. En vous basant sur l’usage de votre machine, vous allez choisir un appareil doté d’une puissance moyenne de 400 W ou élevée pouvant atteindre 5000 W. Si vous recherchez la performance pour être productif dans votre projet, n’hésitez pas à privilégier une machine plus puissante.

Choisir une machine en fonction de votre budget

Avant de choisir et d’acheter un tour pour concevoir vos pièces en métaux, vous ne devez pas négliger votre budget. Si vous désirez acquérir une nouvelle machine pour exercer votre métier de maquettiste en toute liberté, n’oubliez pas de définir votre moyen financier. À présent, vous avez plusieurs sortes de machines disponibles sur le marché à des tarifs très variables.

Comment utiliser un tour à métaux ?

Tout comme les autres équipements utilisés pour la conception d’une maquette, le tour est le matériel de base qui nécessite des compétences, de la compréhension et le respect des règles. Que vous comptiez travailler les métaux comme le bronze, l’acier ou l’alu, vous devez maîtriser le principe du tournage avant de choisir une machine en particulier.

Le concept d’un tour à métaux est identique à celui d’un tour à bois, notamment le principe d’usinage de pièces avec l’enlèvement de matière. L’unique différence entre ces deux tours se trouve au niveau du chariot transversal et celui longitudinal. Le tour qui sert au traitement des métaux est plus rigide pour assurer une certaine précision lors de la manipulation de l’outil.

Maîtriser le chariotage avant le tournage

Pour toute opération de tournage de métal, vous devez commencer par le chariotage. Cette étape consiste à usiner un cône ou un cylindre. La technique de conception est simple. La pièce que vous avez choisie va effectuer un mouvement de rotation sur le tour. Il y a aussi l’outil coupant qui se déplace de façon parallèle avec le cylindre pour enlever les copeaux. Ce mouvement entre le métal et l’outil coupant sert à modifier progressivement la forme du cylindre. Même si le chariotage est important, l’obtention d’une pièce mécanique dépend aussi d’un grand nombre d’opérations, à savoir le dressage, le filetage, etc. L’union de ces opérations vous permet d’obtenir une pièce mécanique que vous pouvez directement monter sur une maquette.

Se mettre au tricot : des conseils pour les débutants
Le Vélo électrique : rapide, pratique et économique

Plan du site