Le Chamaédoréa pour décorer son intérieur

Le Chamaedorea est un mini palmier venu tout droit des forêts humides d’Amérique. Il s’agit d’une plante plutôt facile à cultiver et particulièrement charmante pour sublimer votre intérieur sans modération. Selon les spécialistes, il existe plus d’une centaine d’espèces : il faut se renseigner sur les espèces favorables pour être des plantes d’intérieur avant tout achat.

Des caractéristiques intéressantes pour une ornementation parfaite

Les chamaedorea sont des palmiers d’intérieur de petite taille appartenant à la famille des Arécacées. Originaires du Mexique, de l’Amérique Centrale et de l’Amérique du Sud, ils poussent généralement dans les forêts humides, souvent montagneuses et à l’ombre des arbres géants. Ces plantes ont un penchant pour les environnements ombragés, sauf pour une catégorie d’espèces, notamment les plus grandes, qui préfèrent profiter des rayons du soleil. Le Chamaédoréa possède toutes les particularités d’un palmier : feuillages retombants et soutenus avec un port dressé. Ses palmes, composées de folioles dispersées de part et d’autre du pétiole, sont constituées de plusieurs paires de feuilles plutôt longues de couleurs vert clair et foncé. Le temps de floraison est réparti dans l’année, sans période exacte, et se manifeste par des petites boules supportées par une sorte de tige jaune, tirée du mimosa. Par la suite, les fleurs produisent des fruits de couleur rouge ou orange, parfois noire. Ce sont des petites baies non-comestibles qu’il faudra tenir hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

Un petit palmier idéal pour décorer sa maison d’une façon originale

Le Chamaedorea est une plante d’interieur assez intéressante du fait qu’il ne nécessite qu’un faible apport en lumière, ne demande presque pas d’entretien et supporte très bien le dioxyde de carbone tout en assainissant l’air dans la pièce où il se trouve. Pour assurer sa croissance, il est essentiel que ce dernier ait une terre fraîche et bien drainée. En conséquence, le terreau doit être en permanence drainé et frais, soit constitué d’un tiers de substrat, d’un tiers de terreau idéalement pour rosier et d’un tiers de sable en plus de quelques billes d’argile. Le dernier composant est important pour garantir le drainage. Ce petit palmier peut ainsi être placé dans le salon, le couloir, la chambre à coucher ou encore dans la salle d’eau. De temps en temps, il est nécessaire de dépoussiérer ses feuilles avec un torchon humide afin de garder son côté esthétique pour la maison. Il faut faire attention à ne pas utiliser autre chose que de l’eau, comme un lustrant, par exemple, pour éviter de brunir les feuilles du Chamaédoréa. Placé dans un pot de fleurs de taille moyenne et dont la couleur est en accord avec votre intérieur, celui-ci apporte une touche de fraîcheur dans votre petit chez-vous.

Un entretien moins exigeant par rapport aux autres espèces

À l’extérieur, avec un climat assez doux, ce petit palmier est plus à l’aise à l’ombre des grands arbres pour être ainsi protégé des coups de vent et soleil. À l’intérieur, en tant que decoration, il requiert une faible source de lumière, éloigné du soleil direct ou vent, et dans une pièce avoisinant les 12 à 20 °C. À la limite, cette plante peut s’adapter à une terrasse ou un balcon, mais placée dans un coin à l’abri des facteurs extérieurs. En effet, les rayons du soleil peuvent brûler ses feuilles. Bien que cette plante ne vit qu’en présence d’un taux d’humidité important, elle peut tolérer l’air sec d’un appartement, mais sous quelques conditions. En revanche, lorsque les folioles commencent à prendre une couleur brune, il est indispensable d’accroître l’hygrométrie dans l’air. Concernant la plantation, la plupart du temps, elle s’entreprend au début du printemps. Il est possible d’utiliser de l’engrais pour palmier, seulement une fois par mois ou une fois tous les quinze jours en divisant l’apport en deux.  

Une fréquence d’arrosage à respecter absolument

Pour que le Chamaédoréa puisse vivre longtemps dans votre maison et assurer sa fonction décorative, il est crucial de respecter son apport en eau, sans pour autant aller dans le détrempage. L’idéal est de l’arroser avec de l’eau à température ambiante une fois par semaine pendant l’hiver et trois fois par semaine environ durant l’été. Il est également essentiel de brumiser les feuillages régulièrement avec de l’eau minérale. Les chamaedorea sont des plantes faciles à entretenir, qui vivent plus longtemps que les autres plantes d’intérieur. Il est intéressant de noter qu’ils ne nécessitent aucune taille, sauf que leurs feuilles séchées doivent être retirées à l’aide d’un sécateur et la coupe doit se faire délicatement. Et un rempotage n’est recommandé que lorsque les racines dépassent. Pour garder ce petit palmier vert et charmant toute l’année et ainsi sublimer votre maison, quand des taches brunes se présentent sur les feuilles, cela signifie que la lumière du soleil gêne la plante. Par contre, si ses feuilles pourrissent sur place, elle a reçu forcément trop d’eau. En cas d’apparition de petits insectes, l’air est probablement sec ou l’ambiance de la pièce est trop chaude.