Le matériel nécessaire pour la récupération de l’eau de pluie

Avec le changement climatique et la pression croissante sur les ressources naturelles, la récupération eau de pluie peut jouer un rôle important dans la réduction et la résolution des problèmes de pénurie d’eau dans le monde. Il vous permet d’estimer la quantité d’eau dont vous avez besoin pour répondre à vos besoins sans gaz réfrigérant. Il existe de nombreux éléments que vous pouvez inclure dans votre système de collecte des eaux de pluie. Cependant, savoir ce qui est important vous aidera à mettre en place un système complet adapté à votre budget.

Zone de collecte

Cette composante se rapporte à votre toiture. C’est un élément évident, car vous ne pouvez pas récolter l’eau de pluie sans le toit. C’est le premier point de contact pour la pluie qui tombe. Le volume d’eau que vous récolterez dépendra de la surface de votre toit. En sachant comment le matériau de votre toit affectera la pureté de l’eau de pluie, il sera plus facile de garder l’eau propre. Un système de transport est un mot fantaisiste pour désigner les goulottes et les gouttières. Sans les gouttières, vous ne pouvez pas récupérer l’eau qui tombe sur votre toit. En incluant les bons tuyaux et les bonnes gouttières, l’eau s’écoulera du toit et dans votre réservoir sans que les débris inutiles ne soient collectés. La taille de la gouttière doit être en fonction du débit lors de la pluie la plus intense. Les matériaux les plus courants pour les drains et les descentes pluviales sont le PVC semi-circulaire, le vinyle, les tuyaux, l’aluminium sans soudure et l’acier galvanisé. Vous devez ajouter d’autres éléments à votre gouttière et à votre tuyau de descente. Il s’agit notamment de matériel de montage, de supports, des raccords PVC et de sangles pour fixer les gouttières et la descente d’eaux pluviales à la façade et au mur.

Conseil professionnel : pour les systèmes d’eau potable, le plomb ne peut pas être utilisé comme soudure de gouttière, comme c’est parfois le cas dans les anciennes gouttières métalliques. La qualité légèrement acide de la pluie pourrait dissoudre le plomb et donc contaminer l’approvisionnement en eau.

Système de transport

Lorsque la première pluie tombe sur votre toit et s’écoule dans vos gouttières, l’eau contient souvent beaucoup de polluants de l’air et de débris sur le toit. Le déviateur de première chasse est un système très répandu qui comprend un raccord laiton qui assure que les eaux de ruissellement de la première pluie sont évacuées et ne pénètrent pas dans le système. Il est également essentiel d’avoir le bon système de filtration en place. Surtout si vous récoltez de l’eau potable que vous allez boire ou utiliser pour votre lessive. Un système de filtrage sophistiqué est nécessaire pour garantir l’élimination des contaminants nocifs. Des filtres à feuilles sont installés le long de la gouttière, dans les goulottes et à l’entrée du réservoir de stockage de l’eau.

Réservoir d’eau

C’est un élément-clé de votre système complet. Bien que ce soit relativement simple, la mise en place des bons composants garantira le bon fonctionnement de votre système et la qualité de l’eau dont vous avez besoin ! Des systèmes de collecte simples avec des capacités de stockage de 40 à 100 gallons peuvent être facilement installés par le propriétaire pour recueillir l’eau de pluie pour une utilisation dans la cour et le jardin. Des systèmes plus complexes peuvent également être installé, notamment une cuve 1000 litres, une pompe à eau, des raccords en PVC et un système de traitement si l’eau est destinée à la consommation ou à la baignade. Votre système de stockage peut être au-dessus ou au-dessous du sol et inclure plus d’un réservoir.

Conseil pratique : si votre réservoir est au-dessus du sol, vous devez prendre des mesures sérieuses pour empêcher la croissance d’algues. Garder les feuilles, les insectes et les débris hors du réservoir est un must.