Se mettre au tricot : des conseils pour les débutants

Bien des témoignages ont été reçus concernant les vertus du tricotage sur la santé physique. Voulez-vous aussi apprendre à tricoter ? Quelle que soit votre raison, vous pouvez à tout moment commencer à tricoter ! Toutefois, rien ne dit que le tricot est simple à réaliser, même si beaucoup le font croire. Dès le début de votre apprentissage, il faut bien entendu que vous soyez tenace. Les étapes du tricot peuvent être nombreuses. Voici quelques conseils qui vous aideront certainement à progresser très rapidement.

Au commencement, tricoter une écharpe serait le mieux

Avant d’entamer votre travail, il faut savoir qu’une certaine aptitude doit être appliquée. C’est notamment celui de ne jamais perdre sa concentration, quoi qu’il arrive, surtout lorsque le niveau de difficulté commence à augmenter. C’est la raison pour laquelle, il vous est recommandé de débuter le tricot avec un modèle qui permet de se développer en douceur : l’écharpe. Vous l’aurez deviné, le choix du matériel participe à votre progression. Bien évidemment, la laine utilisée par le débutant en tricot compte beaucoup. Concrètement, pourquoi débuter avec l’écharpe ? Sachez que cette dernière ne demande aucune couture lors de son tricotage. Aussi, vous n’avez qu’à travailler sur le point mousse de la laine, sans avoir besoin de patron. C’est donc idéal pour un ouvrage initial. De ce fait, vous feriez mieux de vous servir d’une laine épaisse. Vous trouverez l’aiguille à utiliser affichée sur la pelote de laine. En tant que débutant, il vous est impératif de choisir celle qui n’est ni fine, ni grosse. Après avoir passé cette première étape, vous serez certainement capable de tricoter un plaid. Pour ce faire, tricotez avec la laine mérinos, elle est tout aussi simple à entretenir. Pour voir plus d’infos, suivez ce lien

Prochaines étapes : la layette et le gilet

Si le point mousse (tricot de l’écharpe) est facile à réaliser, sachez qu’il n’en est pas moins du point jersey (pour la layette de bébé). Celui-ci est également simple à travailler pour débuter le tricot dans un niveau supérieur. Pour le concevoir, vous devez alterner le rang endroit et à l’envers. Concernant le choix du matériel pour ce stade, il y a l’alpaga pour la laine. Côté couleur, unie serait mieux. Comme stade ultime de votre apprentissage du tricot, entamez le gilet en laine. Tentez de réaliser votre premier gilet de débutant en travaillant avec le point mousse (laine unie). Pour ce modèle, il est convenable de se servir d’une laine en coton, polyamide ou acrylique. Elles sont à bon prix.

Tricoter : un bon point sur la santé

Cela ne devrait plus vous surprendre que tricoter des bonnets ou d’autres vêtements puissent vous aider à redécouvrir les joies de la vie. Le tricot a un effet positif sur l’humeur et sentiments. Alors, tricoter en laine naturelle peut vous libérer de tous vos soucis… Car cette activité vous plongera dans une tout autre ambiance, pleine d’énergie et ressource de récupération morale. Une étude spécifique montre que l’acte de tisser produit un taux élevé de sérotonine. C’est ce qui permet aux pratiquants de réparer les fluides de leur système nerveux. Il est donc clair que tous ces avantages peuvent augmenter son estime de soi. Bien sûr, grâce à toutes ces vertus, vous aurez confiance en vous et vous trouverez plein d’idées différentes dans la vie de tous les jours. Il évoque également un grand sentiment de calme. Les participants ont ajouté que débuter le tricot augmentait la capacité de patience et de persévérance. Peu importe le stress que vous subissiez, le degré d’anxiété que vous ressentez ou votre mauvaise humeur, le tricot peut rapidement aider à réduire votre fréquence cardiaque.