Comment choisir ses bijoux en perles de Tahiti ?

La perle de Tahiti est une des perles les plus recherchées car elle présente une spécificité singulière. En effet, elle offre une régularité hors norme et se décline en une multiple variétés de couleurs et de formes. Ces perles permettent aux bijoutiers de monter de jolis bijoux appréciés par de nombreuses femmes. Toutefois, il est important de bien savoir les caractéristiques et propriétés des perles pour bien choisir ses parures et bracelets en perles de Tahiti.

La perle de Tahiti

La perle de Tahiti est issue d’une variété de mollusques bivalves principalement cultivés au sein des lagons polynésiens. Pour être plus précis, elle provient de la sécrétion de nacre de la pinctada margaritifera. Sa beauté et ses caractéristiques ont rempli la propriété propre aux pierres précieuses. Ce qui qui lui donne une place dans la famille des gemmes. En général, la palette de couleurs des perles varie plutôt du blanc, jaune doré, champagnes, rose ou bleu. Les perles de Tahiti, elles, présentent une variété de couleurs du gris argenté au gris très foncé, voire noire. Et peut présenter des reflets ou orients verts, bleus, cuivre, aubergine, vert bronze, gris bleu ou chocolat. Cette variance dépend de la nature de l’huître productrice. La taille d’une perle désigne le diamètre en millimètres. Les perles de Tahiti mesurent entre 8 mm et 16 mm. Cependant quelques-unes peuvent atteindre entre 16 mm et 18 mm. Et le record enregistré est de 21 mm. Quelle que soit leur taille, les perles de Tahiti donnent à vos bijoux l’élégance et le brillant digne. Pour trouver un bracelet en perles de Tahiti, par exemple, obtenez plus d’informations sur des sites spécialisées.

La forme des perles

Les spécialistes des perles distinguent cinq formes de perle. La perle ronde est sphérique. Sa taille est plus ou moins petite. Cette forme de perle est la plus demandée et la plus rare. Par conséquent, la plus chère. Elle est surtout utilisée pour le montage de bagues, des colliers, boucles d’oreilles ou bracelet en perles de Tahiti. Afin de définir la rondeur d’une perle, le testeur la fait rouler sur une table de façon à ce qu’elle tourne bien droite. Si c’est le cas, la perle est ronde. Dans le cas contraire, elle est semi-ronde. C’est-à-dire qu’elle est une sphère présentant une légère imperfection. Son diamètre présente une variation supérieure à 2% et inférieure à 5%. Quant à la forme semi-baroque, elle est subdivisée en quatre catégories : en goutte, en bouton, en poire ou en ovale. Tandis que la forme baroque présente des irrégularités et ne présentent pas d’axe de rotation. Enfin, les cerclées sont des perles présentent des anneaux ou des bandes perpendiculaires à un axe de rotation. Ces dernières composent jusqu’à 30% de la récolte tahitienne. De plus, la surface d’une perle de Tahiti peut remplir la Qualité Gemme. C’est-à-dire, ne présente aucune imperfection en surface. Mais peut également, être lisse ou pourvue de quelques encoches minuscules, elle serait donc d’une Qualité A. Les Qualités B et C désignent des perles dotées de légères imperfections. Tandis que les perles de Tahiti de Qualité D ne sont pas autorisées à l’exportation. En résumé, un bracelet en perles de Tahiti sera facilement reconnaissable grâce au brillant de ses perles.

Le lustre et la nacre de la perle de Tahiti

Le lustre des perles est un paramètre de qualité. Il désigne le degré de luminosité. En d’autres termes, il provient de la réflexion de la lumière sur la surface de la perle. Le lustre est classé selon quatre grades. Une perle peut avoir un lustre excellent, très brillant ou brillant quand l’interaction est bonne et forte. Par contre le lustre pâle désigne une réflexion floue ou douce. Les perles de mauvaise qualité ont un lustre pauvre ou morne. La perle de Tahiti est connue pour son lustre brillant. En effet, les perles noires de Tahiti sont dotées d’un magnifique lustre et présentent un maximum de 10% de défaut à la surface. La nacre est ce qui fait la beauté d’une perle. C’est elle qui lui donne sa valeur. Et plus la nacre est épaisse, plus la valeur de perle augmente. Effectivement, l’épaisseur de la nacre affecte sa durabilité. Le temps, plus ou moins long, de gestation du mollusque porteur de la perle de Tahiti permet à celle-ci de posséder une nacre bien épaisse. Elles sont recouvertes de nacre au moins à 80% de la surface. Les formes rondes étant rares, la plupart des perles noires de Tahiti présentent des irrégularités. Toutefois, elles n’affectent pas la valeur de la perle. En effet, tant que celle-ci présente une brillante réflexion de la lumière, il s’agit d’une vraie perle de Tahiti. Les fausses perles sur le marché ont une surface lisse et une forme ronde parfaite. Mais sont opaques à la luminosité.