Comment rendre la mode durable ?

Connu comme étant la deuxième industrie la plus polluante du monde derrière l’industrie du pétrole, l’industrie du textile, notamment l’industrie de la mode est actuellement à un tournant décisif. Les consommateurs dans l’industrie de la mode sont désormais plus sensibles à l’impact des vêtements qu’ils portent sur l’environnement.

Nuisibilité de la mode actuelle

Étant la deuxième industrie la plus polluante au monde, l’industrie de la mode consomme environ 7 200 litres d’eau pour la fabrication d’un jean, il y a également une forte émission de CO2 à cause des déchets toxiques rejetés dans l’eau. D’après un bilan annuel, l’industrie textile utilise chaque année 93 milliards mètres cube d’eau et consomme le coton en très grande quantité entraînant la pollution de l’environnement par les pesticides et les engrais des cotons. On utilise aussi le pétrole comme matière première car il sert à produire les fibres synthétiques et les teintures. Or, le pétrole est connu comme étant une ressource non-renouvelable. Le système de Fast Fashion est néanmoins le fléau le plus inquiétant, car il s’agit d’une fabrication de vêtements en masse. On recense aujourd’hui près de 100 000 millions de vêtements vendus chaque année. C’est un système qui est très néfaste pour la planète. Consulter un blog lifestyle peut aider à être plus écologique en terme de consommation de vêtements.

Privilégiez la mode durable

Pour garantir une meilleure sauvegarde de l’environnement, il est important d’opter pour une mode plus durable. Pour ce faire, il faut sortir du système de mode jetable et il faut transformer notre garde-robe en une garde-robe plus éco-responsable. Pour sortir du système mode jetable, on peut offrir nos vêtements usés à des associations ou à la friperie plutôt que de les jeter ou les brûler, car cela crée une grande pollution. Si on ne veut pas faire un acte de charité, on peut vendre ces vêtements usés en ligne ou pendant un vide-dressing. Par ailleurs, il est important de bien choisir ses vêtements avant de les acheter et de ne pas acheter trop fréquemment de vêtements pour éviter la surconsommation, ce qui est favorable pour le consommateur en terme de dépenses, mais aussi pour l’environnement. Afin de préserver l’environnement, il faut également opter pour les vêtements de seconde main pour limiter la production de vêtements dans l’industrie textile. Opter pour la seconde main permet donc d’acheter des produits de marque à bas coûts et permet d’avoir une garde-robe éco-responsable. De plus, la seconde main est devenue une tendance ces dernières années grâce à l’émergence de plusieurs applications en ligne permettant de vendre ses vêtements plus rapidement et efficacement. Un blog lifestyle enseigne également ce mode de vie qui opte pour la mode durable.

Opter pour des marques favorisant à le slow fashion

En effet, la Slow Fashion offre une meilleure prévention pour l’environnement grâce à son système qui favorise pour la mode durable. Contrairement à la Fast Fashion, la Slow Fashion consiste à bien choisir les matières premières à utiliser, à bien considérer le facteur humain dans les industries et améliore donc les conditions de travail, à améliorer les méthodes de fabrication et de production des vêtements. Il est donc recommandé de choisir les vêtements de marques qui optent pour la Slow Fashion. Certaines marques pratiquent aussi l’utilisation de matières recyclées dans les vêtements qu’ils produisent pour préserver l’environnement. Le blog lifestyle conseille aussi ses lecteurs à opter pour les marques adoptant le Slow Fashion, car il sait l’impact de ces dernières sur l’environnement. La priorité actuelle est donc d’inciter les grandes marques à opter pour le Slow Fashion, car ce sont eux qui causent la pollution, et d’adopter la mode éthique ou mode durable dans le monde entier.